Ligue 21 Outs

Bienvenue sur 21 OUTS Reloaded


    Phil Galfond : Quelques conseils pour prêter et emprunter de l'argent au poker

    Partagez
    avatar
    SammyCeltic
    Admin

    Messages : 54
    Date d'inscription : 29/01/2012
    Age : 38
    Localisation : Rosporden (29)

    Phil Galfond : Quelques conseils pour prêter et emprunter de l'argent au poker

    Message  SammyCeltic le Mer 14 Mar - 22:28


    Le 29 février dernier, "$kill Game" lançait sur le forum Twoplustwo un sujet de discussion dans lequel il affirme qu'Erick Lindgren a envers lui une dette de 11.000$ , due depuis trois mois. Mais Lindgren prétendait ne pas avoir de cash pour régler cette
    dette. Une fois l'affaire rendue publique, nombre de joueurs sont venus
    déclarer qu'eux aussi attendaient un remboursement de la part d'Erick
    Lindgren.


    Phil Galfond, sans épiloguer sur cette affaire, revient dans son blog sur
    le sujet des dettes dans le monde du poker, qu'il s'agisse de l'argent
    prêté, du stacking ou de l'argent dû suite à un pari perdu. Il dispense
    quelques conseils sur le sujet.

    La génération internet et le monde du poker live


    Dans un premier temps, Phil Galfond s'adresse aux jeunes joueurs de
    la génération internet qui débarquent dans le monde du poker live, où le
    fait d'emprunter de l'argent à l'un ou à l'autre est une chose
    relativement courante.

    "Soyons honnêtes avec nous-mêmes : la jeune génération de joueurs
    en ligne est composée en grande partie de gens naturellement introvertis
    voire complètement inadaptés socialement
    ".

    "Vous devez être prudent. Les jeunes joueurs avec beaucoup
    d'argent et pas d'expérience de la scène du poker live sont les plus
    faciles à repérer dans le monde du poker.


    Lorsque l'on fait un pari ou que l'on prête de l'argent à
    quelqu'un, le plus important est de se renseigner à son sujet. La
    communauté du poker est réduite. Vous devriez connaître quelqu'un qui
    connaît quelqu'un qui peut vous donner des infos.


    Et si vous ne connaissez pas assez de monde pour vous renseigner, demandez vous "pourquoi ce joueur "établi" vient me voir MOI pour emprunter ?"

    Les types de dettes et les types de débiteurs

    Phil Galfond fait ensuite la différence entre plusieurs types de dettes : entre l'argent prêté à un ami de longue date
    ou l'argent dû par une personne que l'on connait mal, suite à un pari
    perdu par exemple. Il fait aussi la différence entre un montant prêté à
    quelqu'un qui possède largement de quoi rembourser et un montant qui
    dépasse la capacité de remboursement actuelle de l'emprunteur.

    L'argent qui n'est pas disponible sur place
    Phil Galfond parle d'abord de l'argent que les emprunteurs possède mais
    pas forcément à l'endroit où ils sont en train de jouer. Ils peuvent
    avoir beaucoup d'argent en ligne mais pas de cash dans les poches pour
    jouer en live ou l'inverse.

    Galfond distingue aussi ses amis, auxquels il peut faire confiance à
    100% et à qui il ne serait pas juste de refuser un prêt. Au contraire
    envers les personnes que l'on connaît moins, à qui on prête plus
    rarement ou avec qui on a parié, Galfond préconise de préciser les conditions et les délais de remboursement dès le départ.

    L'argent qui n'est pas disponible tout court
    Galfond parle ensuite de prêter de l'argent à quelqu'un qui n'est pas en
    mesure de le rendre rapidement parce qu'il n'en dispose pas, parce
    qu'il est broke ou en bad run. Il insiste sur le risque de ne peut-être
    jamais revoir cet argent.

    "Je me suis trouvé dans cette situation une fois, il y a quelques
    années. A cause de dépenses imprévues et d'une période de bad run, ma
    bankroll n'était plus suffisante pour jouer sur les nosebleeds
    [tables de hautes limites] .

    "Je suis allé voir un ami (un très bon ami, comme vous le verrez) qui
    a proposé de me prêter 1$ million indéfiniment, sans intérêt. J'ai
    insisté pour payer des intérêts au cas où j'accepterais son offre en le
    remerciant de sa proposition. Au final, j'ai décliné son offre et j'ai
    joué à des limites inférieures pour reconstruire ma bankroll, mais je me
    suis toujours rappelé combien mon ami s'est montré généreux quand j'ai
    été dans une situation délicate.

    Les modalités de remboursement

    "Le point le plus important que je veux souligner […] est que vous
    devez savoir dans quoi vous vous embarquez. Je pense qu'il est du
    devoir de l'emprunteur de préciser quand et comment il a l'intention de
    rembourser et de dire s'il emprunte de l'argent qu'il n'a pas ICI ou de
    l'argent qu'il n'a pas du tout.


    Le fait de savoir dans quel délai le remboursement doit intervenir
    peut être laissé à l'appréciation de chacun, mais il clairement
    malhonnête de faire croire à quelqu'un que vous avez beaucoup d'argent à
    disposition pour rembourser quand ce n'est pas le cas
    ".

    Faut-il étaler l'affaire publiquement ?


    "Je pense que cela dépend. Si quelqu'un fait quelque-chose que
    vous considérez comme vraiment immoral, je pense que cette personne
    renonce à son droit à la vie privée. […] Si cette personne emprunte de
    l'argent ici et là à des victimes sans méfiance en leur faisant croire
    qu'elle peut les rembourser au décuple, je pense que je peux dire
    quelque-chose
    ".

    "Cela ne s'applique pas seulement aux prêts. Si quelqu'un triche ou monte une escroquerie, les gens doivent savoir".

    Par exemple, "Chris Ferguson, que certains blâment pour son rôle
    (quel qu'il puisse être) dans le scandale de FTP. J'ai passé un peu de
    temps avec Chris en dehors des tables, il toujours été très gentil,
    généreux, un mec génial. J'espère qu'il n'a rien fait de mal (à part
    peut-être ne pas en savoir autant qu'il aurait pu), mais je ne peux
    évidemment pas connaître son caractère profond à partir de quelques
    rapports en surface
    .

    J'ai été tenté de prendre la parole pour défendre publiquement
    certaines personnes, mais je me suis abstenu, j'ai réalisé que je ne
    connaissais pas suffisamment ces personnes pour faire des déclarations
    qui ne sont rien d'autres que des demi-opinions. J'en dirai peut-être
    plus à ce sujet une autre fois
    .

    La vérité est que j'ai été choqué trop de fois en découvrant que
    quelqu'un que je croyais digne de confiance ne l'était pas. J'ai appris à
    ne jamais être certain à moins d'être véritablement certain
    ".



    Lire plus: http://fr.pokernews.com/news/2012/03/phil-galfond-conseils-preter-emprunter-stacking-dette-poker-11023.htm

      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep - 0:54